éliminer les polluants exogènes

Nous respirons assez de polluants à l’extérieur pour nous permettre de négliger la qualité de l’air qui circule dans nos intérieurs et nos lieux de travail. Particules nuisibles, squames d’animaux, acariens, pollen, bactéries, fumée de cigarette… les polluants de l’air ne manquent pas, et ils viennent exacerber les problèmes d’allergie respiratoire, augmenter le risque de développer certaines maladies comme l’asthme pour impacter votre qualité de vie, au quotidien. Pour remédier à ce problème impactant, vous pouvez investir dans un bon purificateur d’air.

Les principaux polluants de l’air selon l’OMS

Si nous devions décrire les polluants atmosphériques en un mot, nous dirions qu’ils sont… puissants. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), environ 8 millions de personnes meurent chaque année dans le monde à cause des polluants de l’air domestique, conséquents à la cuisson et au chauffage par des combustibles. L’OMS énumère d’autres sources de pollution de l’air intérieur comme les moisissures, les matériaux de construction, les peintures, les gaz, etc.

De nombreux produits ménagers que nous utilisons pour tenter de lutter contre l’air vicié, comme les désodorisants ou même les bougies parfumées, aggravent le problème. Nous savons que certains désodorisants peuvent contenir des produits chimiques nocifs pour la santé… alors que les fabricants les commercialisent comme étant des moyens de purifier l’air. Les bougies produisent de la fumée, ce qui constitue un autre risque sérieux pour la santé.

D’autres types de polluants tels que les poils d’animaux, les squames, les pesticides et la fumée de tabac doivent également être maîtrisés par de simples mesures de bon sens : passer l’aspirateur le plus souvent possible, fumer à l’extérieur (ou arrêter de fumer), remplacer les pesticides par des solutions moins invasives, etc.

Contrôlez les squames des animaux domestiques

Votre animal de compagnie est peut-être votre meilleur ami, mais ses squames sont nuisibles à votre santé. Les phanères peuvent déclencher des réactions allergiques et, si vous avez déjà un problème de santé, les animaux à poils peuvent l’aggraver, par exemple en cas de maladie asthmatique. Les allergènes des animaux de compagnie peuvent facilement s’installer dans les tissus, la literie, les rideaux et les tapis.

Avec un bon purificateur d’air, vous allez pouvoir résoudre ce problème sans prise de tête. Optez pour un purificateur à filtre HEPA pour vous débarrasser des squames de vos animaux de compagnie. Vous en trouverez sur https://www.savoir-avant-achat.com/purificateur-air-ioniseur.

Purificateur d'air

Ménagez vos poumons

Il va sans dire que le fait de respirer un air de piètre qualité, chargé en particules nuisibles, nuit à vos poumons et, par ricochet, à votre état général de santé. N’oubliez pas que les polluants peuvent être le produit de la pollution de l’air extérieur qui pénètre dans votre maison. Et comme nos intérieurs sont par définition plus confinés, les concentrations en particules nuisibles montent en flèche, ce qui met vos poumons à rude épreuve. L’oxygène que vous absorbez va directement à votre cerveau. Inhaler de l’air vicié peut rendre votre esprit brumeux et moins vif qu’il ne le serait en temps normal.

Contrôlez vos allergies en réduisant les allergènes

Les maladies allergiques sont plus répandues en Amérique du Nord et en Europe que dans les pays du Tiers Monde. Le printemps et l’été déclenchent davantage les allergies par la circulation d’allergènes comme le pollen. Mais les autres particules, comme les acariens et la fumée de la cigarette, peuvent transformer vos allergies saisonnières (comme la rhinite allergique ou rhume des foins) en allergies péri-annuelles qui éprouveront votre organisme toute l’année, avec des démangeaisons et rougeurs oculaires, des problèmes de peau, de l’asthme allergique, un nez qui coule, une gorge irritée, etc.

Les nettoyants chimiques toxiques, l’utilisation de pesticides à l’intérieur des bâtiments ou un système de chauffage, ventilation et climatisation mal entretenu sont également des déclencheurs courants d’allergies respiratoires dans nos intérieurs.

La pollution exogène dans nos intérieurs

Chaque fois que vous rentrez chez vous, vous introduisez avec vous un petit échantillon des polluants extérieurs. Vos chaussures peuvent apporter des bactéries, des champignons, des pesticides et d’autres éléments malsains qui vont s’accrocher à vos tapis et à vos meubles. Lorsque vous marchez sur votre tapis, les particules repassent en suspension dans l’air, et vous les inhalez par la suite. La purification de l’air peut contribuer à réduire leurs effets néfastes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here