ioniseur purificateur humidificateur

Ioniseur, purificateur, humidificateur….De nombreux appareils sont proposés pour améliorer la qualité de l’air dans nos maisons.

Ioniseur d’air, purificateur d’air, humidificateur d’air …à quoi correspondent-ils vraiment ? Quels sont leurs intérêts ? Et surtout : lequel choisir pour vous ?

Un purificateur d’air pour tous

Le terme de purificateur d’air est un terme générique qui englobe tous les appareils dont le but est de purifier l’air. Parmi tous ces appareils, les technologies employées sont diverses et nombreuses. Les performances également.

Parmi les technologies employées pour purifier l’air des lieux d’habitation ou de travail, la plus ancienne consiste à faire passer l’air à travers d’un filtre, contenant en général du charbon. Cette technique est souvent relativement efficace, mais implique de renouveler régulièrement le filtre, ce qui entraîne des frais et des risques d’oubli.

Par ailleurs, certains de ces appareils dégagent de l’ozone, ce qui peut être néfaste pour les habitants comme pour la planète.

D’autres appareils utilisent un système proche de la stérilisation. L’idée est d’attirer l’air dans l’appareil, de la chauffer à haute température pour anéantir les polluant, puis de le relâcher, purifier. Il s’agit par exemple du système TSS (système de stérilisation thermodynamique) qui détruit 99,9% des micro-organismes grâce à son filtre céramique.

Ce type d’appareils est efficace et économique à long terme, car il n’est pas nécessaire de changer de filtre.

Les purificateurs ioniseurs

Une dernière catégorie de purificateurs d’air est composée des la famille des ioniseurs d’air. Leur principe de fonctionnement consiste à émettre des ions négatifs. Bénéfiques pour la santé et la vitalité, les ions négatifs ont également la qualité de neutraliser la majorité des polluants. En effet, les particules polluants sont comme attirées par les ions négatifs, qui les agrègent et les neutralisent. L’air ainsi obtenu est à la fois sain et vivifiant. Là encore, il n’y a ni filtres à changer ni dégagement d’ozone.

Un humidificateur pour une meilleure hydrométrie

Un humidificateur d’air a une fonction différente d’un purificateur d’air. Ici, il n’est pas question de nettoyer l’air intérieur, mais d’augmenter l’hydrométrie dans une pièce, c’est-à-dire l’humidité présente dans l’air.

Le taux d’humidité dans l’air que nous respirons doit idéalement être situé entre 40 et 60%. En hiver, cet air est souvent trop sec. C’est en grande partie dû au chauffage que nous utilisons, notamment lorsqu’il s’agit d’un chauffage électrique.

Augmenter le taux d’humidité dans l’air est alors important pour lutter contre le dessèchement du système respiratoire, qui favorise la survenue des rhumes ou bronchites.

Diffuser dans l’habitation et la chambre à coucher un air humide enrichi d’huiles essentielles est également un très bon moyen de retrouver une respiration confortable.

Ioniseur d'air pour un air sain dans la maison

Faut-il acheter un purificateur ou un ioniseur ?

L’ioniseur est en général meilleur marché que le purificateur. Ses capacités dépolluantes sont intéressantes et ses frais de fonctionnement énergétique assez bas peuvent convaincre les acheteurs. Cependant, son coût moindre est contrebalancé par une efficacité pas toujours excellente, particulièrement pour les modèles d’entrée de gamme.

L’achat d’un ioniseur, comme celui d’un purificateur, doit toujours s’effectuer après s’être informé. Il suffit de visiter ce site pour consulter un comparatif de qualité. Gardez bien à l’esprit qu’un ioniseur sera moyennement efficace contre les odeurs, les fumées et les gaz. Si vous souhaitez combattre ce type de nuisances, optez pour le purificateur d’air.

Le purificateur est d’une utilisation légèrement plus contraignante. La présence d’un filtre suppose son remplacement tous les deux ans environ. Pourtant, son efficacité complète sur tous types de polluants et son autonomie de fonctionnement (pas besoin de passer l’aspirateur régulièrement comme avec un ioniseur) sont deux arguments importants en sa faveur.

Pour les indécis, il existe une solution intermédiaire. De nombreuses marques proposent désormais des modèles hybrides, présentant les bénéfices des caractéristiques dépolluantes d’un purificateur (filtre HEPA) et la capacité à piéger les particules des ioniseurs. Le compromis parfait !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here