eau humidite plante

Nous savons tous que l’humidité est de l’eau vaporisée dans l’air. Mais qu’est-ce que l’humidité relative, mesure donnée par les hygromètres ? Il s’agit simplement du pourcentage de vapeur d’eau dans l’air à une température donnée, par rapport à la vapeur d’eau que l’air qui sature l’air, virtuellement. Lorsque l’air, à une certaine température, est chargé au maximum de vapeur d’eau, l’humidité relative atteint les 100 %. Lorsque l’humidité relative d’un lieu est trop élevée ou trop basse, elle entraîne des problèmes de santé, des problèmes d’hygiène et des dommages corporels à votre logement et à vos meubles.

L’hygromètre et la qualité de l’air intérieur

La qualité de l’air, surtout dans les intérieurs, est un sujet de recherche récurrent dans la communauté scientifique, car elle semble impacter plusieurs facettes de notre santé et de notre confort de vie. Une aération adéquate, un air plutôt frais, des polluants contrôlés et un certain niveau de propreté sont les principales composantes d’un intérieur sain. Mais la liste ne s’arrête pas là : le taux d’humidité relative, ou hygrométrie, joue son rôle et peut faire ou défaire le confort de vie.

L’humidité de l’air à l’intérieur de la maison, si elle n’est pas maintenue à un niveau optimal, peut être un facteur d’exacerbation des allergies respiratoires, des risques cardiovasculaires ou encore des troubles de l’humeur et du sommeil. Une humidité trop élevée va également se traduire par une odeur de renfermé, des vêtements qui sentent mauvais, des meubles qui se dégradent, des murs qui subissent des infiltrations, des instruments de musique qui se désaccordent, etc.

salon maison

L’hygromètre vous aide à maintenir votre qualité de vie

Notre organisme « attend » une humidité relative comprise entre 40 et 60 % dans nos domiciles. Si l’humidité relative intérieure dépasse les 60 %, des moisissures commencent à se former, ce qui peut poser un problème de santé aux occupants. Au bout d’un certain temps, l’odeur de moisi commence à se faire sentir et l’intérieur devient moite.

D’autre part, lorsque l’humidité relative de l’air intérieur est inférieure à 35 %, il y a à nouveau un risque de santé, avec des problèmes d’électricité statique, d’irritation de la peau et de sécheresse des yeux. Les muqueuses peuvent commencer à s’assécher, ce qui peut réduire la résistance de la personne aux maladies des voies respiratoires supérieures.

Les humidificateurs et les déshumidificateurs seront vos principaux alliés pour rétablir un niveau d’humidité relative physiologique. Mais avant de consentir à cet investissement, il s’agira dans un premier temps de mesure cette variable avec un hygromètre ou une station météo dotée d’un capteur d’hygrométrie. Il s’agit d’un instrument météorologique de précision destiné à mesurer le degré de l’humidité de l’air pour vous aider à agir sur votre environnement immédiat et maintenir votre confort de vie et celui de votre famille. Pour aller plus loin, nous vous conseillons de parcourir le dossier concocté par Wizza, avec des définitions synthétiques, un guide d’achat et des comparatifs pour faire le bon choix, selon vos besoins : https://www.wizza.fr/hygrometre/.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here